Une journée avec Viande Suisse

Home » Activités Lausanne » Une journée avec Viande Suisse
sara lausanne

This post is also available in: English (Anglais)

En début d’année, j’ai été contactée par Viande Suisse, qui désirait que je participe en tant que blogueuse culinaire de Suisse romande à leur campagne actuelle menée avec Mon Bout de Suisse. La plateforme, Mon Bout de Suisse, soutient et fait la promotion de la viande suisse. Cette année, ils ont lancé une campagne basée sur le thème de la viande de porc, et des graisses animales en général. En tant que blogueuse culinaire qui apprécie une grande variété de plats et de produits, j’ai bien évidemment mes morceaux de viande préférées ! Cependant, j’ai beaucoup appris sur la viande de porc au cours de ce projet, et c’était fascinant.

Nous avons parcouru les rues de Lausanne pour découvrir ce que les gens savaient sur la viande de porc et les graisses animales. Nous avons commencé en interviewant de courageux volontaires, et les résultats de notre enquête sont à la fois très surprenants et un peu amusants.

Les Interviews

J’ai passé la journée avec l’équipe de Viande Suisse, à interroger les habitants sur leurs connaissances de la viande de porc. Ils devaient répondre à des questions vraiment difficiles, comme : Que peut-on trouver comme nutriments dans la viande ? Combien de morceaux de viande de porc différents pouvez-vous nommer ? Nous leur avons aussi demandé les origines et les standards suisses de contrôle de qualité de la viande.

Honnêtement, si j’avais dû répondre, je n’aurais pas mieux répondu que les personnes interviewées. 

Les interviews réalisées ce jour-là nous ont laissé penser que la viande de porc n’était pas la plus consommées en Suisse. Cependant, les chiffres disent le contraire. La viande de porc est en effet la viande la plus consommée en Suisse, plus encore que la volaille ! Vous retrouverez les statistiques ici ! Et pourtant, selon les Lausannois, la viande de porc ne serait pas être leur premier choix.

Personnellement, il y a certains morceaux, comme le bacon et le jambon cru, que je pourrais manger tous les jours. Mais, j’ai récemment pris la décision de réduire ma consommation de viande et de me concentrer sur celle produite localement.

Les 3 principales conclusions que nous avons tirées avec Viande Suisse :

1. Les morceaux de viande de porc préférés des gens sont :

Les côtes de porc, le jambon cru, le filet mignon, les travers et le bacon ! J’aime surtout le pulled pork, le bacon, et le rôti de porc.

2. Les principaux nutriments que l’ont trouve dans la viande de porc :

Le porc est une excellente source de vitamines et de minéraux, notamment la thiamine, le zinc, les vitamines B12 et B6, la niacine, le phosphore, et le fer. Le porc est aussi une très bonne source de protéines de haute qualité. Elle est donc efficace pour la croissance et le maintien de la masse musculaire. Comme les autres types de viande, elle peut également améliorer la fonction musculaire et la performance.

3. Les gens se soucient de la qualité et du développement durable !

Les fermiers suisses se soucient de préserver l’environnement : leur production suit les lignes de conduite écologiques, et ils contribuent grandement à la préservation de notre paysage culturel et de la biodiversité. C’est pour cela que la viande suisse est tout particulièrement inscrite dans les valeurs du pays en matière de développement durable.

Lorsque nous discutions avec les Lausannois, nous avons remarqué à quel point il était important pour eux de savoir d’où provenait leur viande. La plupart d’entre eux font leurs achats chez un boucher. Nous avons de puissantes lois en matière de protection animale et, au fil des années, celles-ci sont devenues plus strictes encore sur les législations de santé animale. Vous trouverez de plus amples informations ici !

4. Les gens sont très critiques quant aux grasses animales.

Les graisses animales sont composées de divers acides gras, qui sont saturés, mono‑insaturés ou polyinsaturés. Les acides gras polyinsaturés (acides gras n-6 et n-3) sont vitaux, et devraient donc être consommés en quantité suffisantes.

La graisse contenue dans la viande de trouve juste au-dessus du muscle, dans la cellule musculaire, et entre le muscle et la cellule. Contrairement aux croyances, le muscle contient très peu de graisse. La production d’une viande avec un moindre pourcentage de graisse a été rendue possible par les avancées technique d’élevage animalier, l’amélioration des standards et le choix d’une découpe plus fine.

C’était un projet fascinant, et j’ai vraiment aimé parler face à la caméra et discuter avec les Lausannois.

Testez vos connaissances

Mon Bout de Suisse a lancé un test TRÈS AMUSANT. Testez vos connaissances, et venez en apprendre d’avantage sur la viande suisse. Voyons si vous pourrez battre mon score, et peut-être remporter d’incroyables cadeaux

CLIQUEZ ICI

Ma recette de porc à l’asiatique

asian pork wrap

Avec l’été qui approche, nous apprécions tous les repas plus légers. Ma recette est inspirée des plats thaï, avec sa viande de porc, ses wraps de laitue et sa sauce satay. C’est vraiment délicieux, et un parfait repas à savourer pendant la semaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Optimized with PageSpeed Ninja